12 mars 2006

Mon point de vue (ouvert à la discussion!)

Même si la vocation première de ce blog n’est pas un échange d’opinion mais plutôt un échange d’informations, je tiens à donner quelques explications quant à mon point de vue, ne serait-ce que pour qu’on ne me prête des opinions que je n’ai pas.

Il est à mon sens intéressant d'étudier l'exemple de nos voisins scandinaves. Dans les années 80, ces pays connaissaient un déficit important de leur balance commerciale, et une dette qui rappelle celle de la France actuellement. Ils ont misé sur le plein emploi, et ça a marché.

Alors pourquoi ça bloque en France? Pourquoi y a t'il des gens ne veulent pas du CPE (sans être pour autant des communistes de la première heure)?

Plusieurs raisons (dans notre pays):

- le patronat et les syndicats ne savent pas discuter sans se taper dessus

- les Français manquent de civisme et ne sont pas nécessairement prêts à travailler alors qu’ils gagnent plus à être assistés et à arnaquer la CAF (ça ne concerne pas tout le monde mais il y a beaucoup d’abus dans l’assistanat)

Pour revenir au pays du Nord, on peut y observer une très grande flexibilité de l’emploi, et c’est possible en valorisant le travail :

-         en assurant des primes de licenciement correctes permettant de se reconvertir

-         en proposant des formations pour les travailleurs licenciés

-         en développant l’ANPE de manière à organiser un suivi personnalisé des gens licenciés

Ces différentes GARANTIES permettent aux Scandinaves de ne pas se sentir INQUIETS, sachant très bien qu’ils peuvent perdre leur emploi la semaine suivante mais qu’il existe un système qui va les soutenir dans leur démarche de recherche d’un nouveau job.

Je pense qu’en l’état actuel des choses le système français ne propose pas les garanties nécessaires aux jeunes et que ceux-ci peuvent légitimement se sentir INQUIETS car ils vont vraiment ramer une fois qu’on les aura jetés sans raison et sans garde-fou (comme une vieille merde, en somme).

Ceux que je veux dire aux anti-« anti-CPE », c’est de se mettre à la place des jeunes INQUIETS (en général les pro-CPE n’ont pas un emploi menacé) qui sont prêts à bosser soit, mais pas à jouer les galériens.

Posté par plep à 13:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Mon point de vue (ouvert à la discussion!)

    vive le cpe

    oui au cpe, non au blocage.

    orcusnf, chef du MLLM ( dark vador pour vous si tu préfères)

    Posté par MLLM, 05 avril 2006 à 22:32 | | Répondre
Nouveau commentaire